mardi 4 juillet 2017

Mourir pour le califat 96/L'antre des mujahidin-Wilayat al-Furat

Titre : L'antre des mujahidin.

Durée : 19 minutes 16 secondes.

Lieu(x) : embuscade de jour de la séquence 2, Kilo 70. 60 km à l'ouest de Ramadi. Le bandeau précise « sur l'autoroute Amman-Bagdad » ce qui semble confirmer la localisation. L'embuscade de nuit a lieu sur la même autoroute, de même que la destruction de 2 tours de communication.



Frappe de drone séquence 4 : Kilo 25, 3 km au nord d'al-Rutbah ; Kilo 35, quelques kilomètres plus au nord.

Assaut séquence 4 : Kilo 35 au nord d'al-Rutbah. Le bandeau précise que les combattants de l'EI attaquent simultanément les positions des soldats irakiens mais aussi leur centre de commandement.



Date (sûre par recoupement ou estimée) : mise en ligne le 29 juin 2017.

Destruction d'une tour de communications dans la séquence 2 : reportage photo du 20 mai 2017.

Embuscade de jour de la séquence 2 : reportage photo du 16 mai 2017.

Frappe de drone armé de la séquence 4 : reportage photo du 10 mai 2017.

Frappes de drones en soutien de l'attaque dans la séquence 4 : reportage photo du 1er mai 2017.

Frappe de drone armé de la séquence 4 : reportage photo du 8 mars 2017.

Type de vidéo : vidéo mêlant raids mécanisés, embuscades et propagande.

Découpage (séquences) :

1 : 15''-1'28'', introduction.
2 : 1'28''-5'28'', embuscades et destruction d'une tour de communications.
3 : 5'28''-8'21'', propagande.
4 : 8'21''-19'16'', assaut et capture d'une position de l'armée irakienne.

Forces attaquées/adversaires : séquence 4, les technicals tirent sur un Humvee de l'armée irakienne qui prend la fuite.

Effectifs engagés : intermédiaires. Les colonnes mécanisées de la wilayat sont désormais bien fournies avec un nombre important de combattants (plusieurs dizaines).

Moyens d'appui utilisés (canons, mortiers, armes artisanales...) : séquence 1, lance-missiles antichar TOW.



Séquence 3 : sniper en tenue camouflée avec un AM 50 peint en couleur désertique. Il instruit les autres combattants sur l'arme. On le voit ensuite placé au sommet d'un pick-up en marche, sur la cabine, avec le fusil.





Séquence 4 : bombardements de drones armés :

1 : sur une petite position irakienne (tentes).
2 : petite position défensive.
3 : position défensive.
4 : bâtiment dans une position défensive.
5 : à l'intérieur d'une position défensive.



On voit un combattant lancer un drone dont l'ombre est celle d'un petit avion et pas d'un quadcopter.

Fusil bricolé à partir d'un tube antiaérien avec frein de bouche (14,5/23 mm) pour viser la position attaquée.



Un drone (ou plusieurs) lance 3 projectiles dans la position attaquée en soutien de la colonne d'assaut. Un mortier léger (50-60 mm).





Véhicules utilisés (chars, véhicules blindés, technicals...) : séquence 1, colonne de 10 véhicules filmée par drone. 2 Land Cruiser technicals + un véhicule blindé improvisé sur châssis Otokar Shortland + 1 Hilux avec DSHK. Même camion avec l'obusier D-20 de 152 mm que dans la vidéo précédente.



Séquence 2 : Hilux avec DSHK. Colonne de 8 véhicules : un Chevrolet Silverado avec ZPU-2, un Land Cruiser avec ZU-23, au moins 2 autres technicals. Colonne de 15 véhicules, dont 3 véhicules blindés improvisés et 4 technicals. Les véhicules blindés improvisés sont bâtis sur châssis de Toyota Hilux.



Séquence 4 : colonne de 15 véhicules. 2 véhicules blindés improvisés, un Land Cruiser avec ZPU-2, un autre pick-up avec ZPU-2, un Hilux avec KPV, Land Cruiser avec bitube ZU-23, Hilux avec KPV, technical avec DSHK. Pick-up avec mitrailleuse Type 77/85. Land Cruiser avec ZU-23 monotube. Un autre a une GAU 16/21 en tourelle (déjà vu dans la vidéo précédente de la wilayat).












Kamikazes (identité) : néant.

Véhicules kamikazes (types, impact) : néant.

Armes légères et lourdes (fusils d'assaut, mitrailleuses, RPG, etc) - groupes de combat et leurs tactiques : séquence 2, embuscade contre une colonne de véhicules. 1 tireur PK sur le côté de la route, un RPG-7 (qui semble customisé ou monté à partir de pièces récupérées) qui touche un des véhicules.




Séquence 3 : groupe de 7 combattants, dont avec un PK, un avec AK à chargeur tambour. Groupe de 13 combattants dont 3 mitrailleurs PK.




Séquence 4 : tireur PK avec AK dans le dos. Au moins une dizaine de combattants. RPG-7 avec charge tandem. Tir de PK depuis un véhicule blindé improvisé, armé d'une mitrailleuse Type 77/85 protégée par un bouclier. 2ème mitrailleur PK débarqué. 2 tireurs RPG-7 (un avec roquette antichar, un avec roquette antipersonnel OG-7V) tirent de concert, 2 tireurs PK dans le groupe débarqué. Un sapeur avec pinces coupantes s'occupe du fil de fer barbelé qui protège la tranchée de protection de la position. Tir de RPG-7 avec charge tandem. Jets de grenades dans la position attaquée. Mise à bas du drapeau irakien. Combattant avec tenue camouflée et M-16A3 à lunette dans le groupe de combat.







Destructions de véhicules adverses : séquence 2, un Chevrolet Silverado 3500 de la police fédérale modifié incendié. Il porte un emblème sur la portière conducteur : « Garde-frontière d'Irak, 1er régiment » . Embuscade de nuit, un véhicule incendié.



Butin matériel : séquence 2, embuscade de nuit, une mitrailleuse KPV récupérée, un RPG-7.

Séquence 4 : une mitrailleuse Type 77/85, 2 mortiers. Un véhicule blindé à tourelle. Une M2HB.




Morts/prisonniers/blessés adverses : séquence 2, embuscade de nuit, 2 soldats irakiens tués.

Séquence 4, un corps de soldat irakien filmé. Puis 10 corps à l'intérieur de la position prise. 2 soldats abattus à l'extérieur de la position.

Morts/blessés de l'EI : séquence 4, un mitrailleur PK avec M-16 dans le dos est blessé par le tir défensif (caméra GoPro sur le front), mais parvient à rejoindre ses camarades.

Effets visuels/montage/techniques de propagande : la louange à Allah est suivie de la mention Islamic State et du logo de la wilaya.

Séquence 2 : une tour de communications est détruite avec des explosifs.




Séquence 3 : on voit les combattants de l'EI casser de la terre sèche avec un couteau, la mélanger à de l'eau dans des récipients et enduire de ce mélange, avec un balai, leurs véhicules, pour les camoufler. Scène de ba'ya.

Séquence 4 : écran avec vue satellite montrant les Kilomètres 35 et 25, à l'ouest de Ramadi. On voit pendant le combat le 2ème opérateur de la branche média avec sa caméra.




Religion : néant.

Nasheeds (poèmes chantés) présents dans la vidéo :

1 : 15''-1'27'' Adajah

2 : ?

3 : 2'36''-3'30'' Saraya Dawlati Haya

4 : 3'46''-5'16'' Kayfima Jidtum

5 : ?

6 : ?

7 : 7'44''-8'13'' Salil Sawarim


9 : 8'58''-10'50'' Alhan Qadja

10 : 13'16''-15'04'' Kayfima Jidtum

11 : 15'29''-18'29'' Fought

Commentaires particuliers : cette vidéo militaire de la wilayat al-Furat est très intéressante. Outre que la wilayat a publié 8 vidéos de tous types depuis janvier, ce qui en fait la plus productive après la wilayat Ninive (Mossoul), et ce qui souligne l'importance du « sanctuaire frontalier » de l'EI, on observe que la wilayat al-Furat continue d'entretenir l'insécurité dans les environs d'al-Rutbah, également visée en octobre par la wilayat al-Anbar voisine. Le mois de mai a été particulièrement bien rempli : destructions de tours de communication, raids mécanisés sur de petites positions, frappes de drones armés... Sur le plan militaire, on constate des nouveautés : présence d'un lance-missiles antichar TOW (seulement montré, pas utilisé), d'un fusil anti-matériel iranien AM 50, d'un autre fusil anti-matériel bricolé à partir d'un tube antiaérien (probablement de 23 mm) en appui pour un assaut, d'un mortier léger pour le même assaut... les colonnes d'attaques mécanisées comprennent souvent désormais 15 véhicules, des technicals, des pick-up mais aussi des véhicules blindés improvisés fabriqués de manière de plus en plus standardisée semble-t-il, à l'image d'autres armements. On observe que comme dans la wilayat al-Jazirah, l'EI est capable de coordonner assaut au sol et frappes de drones armés sur le même objectif, tactique encore jamais vue dans la wilayat ; on observe aussi le sapeur avec pinces coupantes pour découper le fil de fer barbelé protégeant une position, et le tireur d'élite en tenue camouflée avec M16A3 à lunette intégré au groupe de combat. La scène de l'embuscade diurne au début est inédite, de même que celle du camouflage des véhicules blancs. En résumé, les moyens et les tactiques de la wilayat al-Furat continuent de se renforcer, ce qui augure de la difficulté de nettoyer le sanctuaire frontalier constituée par l'EI il y a maintenant un an dans ce secteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire